La déconstruction des représentations sur l'"alloculture japonaise": Expérimentation de l'ARI auprès d'apprenants de FLE finlandais

Research output: Contribution to journalConference articlepeer-review

Abstract

Dans cet article, nous proposons d’expérimenter la déconstruction des représentations de l’altérité à l’aide d’un outil du Conseil de l’Europe élaboré en ce sens : l’Autobiographie de Rencontres Interculturelles par le biais des médias visuels. Par l’analyse des représentations sur une alloculture, en l’occurrence la culture japonaise, nous souhaitons amener les apprenants à porter un regard critique sur leurs propres réactions et attitudes vis-à-vis de l’altérité. Les apprenants finlandais participant à ce projet ont travaillé sur différentes planches d’un roman graphique (Le Japon vu par 17 auteurs) et analysé les procédés discursifs utilisés par l’énonciateur pour véhiculer des représentations exogènes dépréciatives, appréciatives, neutres ou cristallisées. Ils ont ensuite produit des essais critiques sur ce travail de décentration et d’objectivation. En effet, nous pensons que l’un des moyens de parvenir à une objectivation par rapport à son propre système de références culturelles est de travailler d’abord sur une tierce culture, ni source ni cible, afin d’observer de quelle façon un énonciateur impose un imaginaire ethnosocioculturel sur une communauté, puis d’amener l’apprenant de cette prise de conscience à un processus réflexif systématique et, à terme, à l’intercompréhension et l’adaptation à d’autres cadres de référence que le sien.
Original languageFrench
JournalRevue japonaise de didactique du français
Number of pages13
ISSN1880-5930
Publication statusPublished - Jul 2018
MoE publication typeA4 Article in conference proceedings
EventCAP-FIPF: Écologie du français et diversité des langues - Université de Kyoto, Kyoto, Japan
Duration: 20 Sep 201724 Sep 2017
Conference number: 4

Fields of Science

  • 6121 Languages

Cite this