La perception de la ponctuation de « L’étranger » d'Albert Camus à travers la prosodie de son auteur

Research output: Contribution to journalArticleScientificpeer-review

Abstract

Dans cet article, nous présenterons les résultats d’un test de perception où 28 informateurs finnophones ayant un niveau avancé en français ont entendu les cinq premières pages de L’étranger d’Albert Camus. Leur tâche a consisté à ajouter tous les points et les virgules au texte écrit correspondant sur la base des indices prosodiques. Les résultats montrent qu’un contour intonatif descendant, où l’intonation baisse jusqu’au plancher de la tessiture du locuteur, est fortement associé à la présence d’un point ; un contour descendant moins profond n’est pas aussi fortement associé au point. Les virgules sont performées des manières différentes, et elles sont interprétées en perception comme des virgules ou comme des continuatifs sans ponctuation.
Translated title of the contributionAlbert Camus'n "Sivullisen" välimerkkien havaitseminen kirjailijan tuottaman prosodian kautta
Original languageFrench
JournalInformation grammaticale
Volumemars 2015
Issue number145
Pages (from-to)45-52
Number of pages8
ISSN0222-9838
Publication statusPublished - Mar 2015
MoE publication typeA1 Journal article-refereed

Fields of Science

  • 6121 Languages

Cite this

@article{a28acb266f3348b58c23383d4287e964,
title = "La perception de la ponctuation de « L’{\'e}tranger » d'Albert Camus {\`a} travers la prosodie de son auteur",
abstract = "Dans cet article, nous pr{\'e}senterons les r{\'e}sultats d’un test de perception o{\`u} 28 informateurs finnophones ayant un niveau avanc{\'e} en fran{\cc}ais ont entendu les cinq premi{\`e}res pages de L’{\'e}tranger d’Albert Camus. Leur t{\^a}che a consist{\'e} {\`a} ajouter tous les points et les virgules au texte {\'e}crit correspondant sur la base des indices prosodiques. Les r{\'e}sultats montrent qu’un contour intonatif descendant, o{\`u} l’intonation baisse jusqu’au plancher de la tessiture du locuteur, est fortement associ{\'e} {\`a} la pr{\'e}sence d’un point ; un contour descendant moins profond n’est pas aussi fortement associ{\'e} au point. Les virgules sont perform{\'e}es des mani{\`e}res diff{\'e}rentes, et elles sont interpr{\'e}t{\'e}es en perception comme des virgules ou comme des continuatifs sans ponctuation.",
keywords = "6121 Spr{\aa}kvetenskaper",
author = "Mari Wiklund",
year = "2015",
month = "3",
language = "franska",
volume = "mars 2015",
pages = "45--52",
journal = "Information grammaticale",
issn = "0222-9838",
publisher = "BAILLI{\`E}RE",
number = "145",

}

La perception de la ponctuation de « L’étranger » d'Albert Camus à travers la prosodie de son auteur. / Wiklund, Mari.

In: Information grammaticale, Vol. mars 2015, No. 145, 03.2015, p. 45-52.

Research output: Contribution to journalArticleScientificpeer-review

TY - JOUR

T1 - La perception de la ponctuation de « L’étranger » d'Albert Camus à travers la prosodie de son auteur

AU - Wiklund, Mari

PY - 2015/3

Y1 - 2015/3

N2 - Dans cet article, nous présenterons les résultats d’un test de perception où 28 informateurs finnophones ayant un niveau avancé en français ont entendu les cinq premières pages de L’étranger d’Albert Camus. Leur tâche a consisté à ajouter tous les points et les virgules au texte écrit correspondant sur la base des indices prosodiques. Les résultats montrent qu’un contour intonatif descendant, où l’intonation baisse jusqu’au plancher de la tessiture du locuteur, est fortement associé à la présence d’un point ; un contour descendant moins profond n’est pas aussi fortement associé au point. Les virgules sont performées des manières différentes, et elles sont interprétées en perception comme des virgules ou comme des continuatifs sans ponctuation.

AB - Dans cet article, nous présenterons les résultats d’un test de perception où 28 informateurs finnophones ayant un niveau avancé en français ont entendu les cinq premières pages de L’étranger d’Albert Camus. Leur tâche a consisté à ajouter tous les points et les virgules au texte écrit correspondant sur la base des indices prosodiques. Les résultats montrent qu’un contour intonatif descendant, où l’intonation baisse jusqu’au plancher de la tessiture du locuteur, est fortement associé à la présence d’un point ; un contour descendant moins profond n’est pas aussi fortement associé au point. Les virgules sont performées des manières différentes, et elles sont interprétées en perception comme des virgules ou comme des continuatifs sans ponctuation.

KW - 6121 Språkvetenskaper

M3 - Artikel

VL - mars 2015

SP - 45

EP - 52

JO - Information grammaticale

JF - Information grammaticale

SN - 0222-9838

IS - 145

ER -